6 février : Bob Marley !

 
Nous redescendons de nos belles montagnes pour assister à la célébration de l’anniversaire de Bob Marley à Kingston. Il aurait eu 70 ans aujourd’hui, la fête se déroule au musée qui lui est dédié. Une journée entière où les groupes locaux et internationaux se succèdent pour rendre hommage à la légende. Plus qu’une icône ici on est Marley ou on est pas, c’est une philosophie de vie. 

 
 
6 fev kingston, Jamaique. Anniversaire de Bob Marley
 
 
Nous sommes dans les premiers ce matin et un groupe de vétérans occupent la scène. Ils sont beaux avec leurs dreadlocks blanchies par les années et leurs visages émaciés. C’est encore calme et nous en profitons pour faire quelques achats à l’effigie de l’icône et prenons des bonnets aux couleurs du pays pour les enfants. Ils nous tiendront chaud dans les pôles. 

 
 
Le premier groupe à rendre hommage à Marley
 
 
Nous repartons en milieu de matinée pour faire un aller retour à Port Royal, au bout de la presqu’île qui ferme le port de Kingston. C’était la capitale des pirates, et la base de l’amirauté anglaise en 1655. Les anglais y construisirent 5 forts pour protéger la baie de Kingston. Le port était très actif pour répondre à la grosse demande des très dépensiers marins pirates. Une petite économie s’est donc installée avec des marchands en tout genre, prostituées, contrebandiers et trafiquants. Le rhum coulait à flot mais le 7 juin 1692, un terrible tremblement de terre suivit d’un Tsunami qui ensevelit les deux tiers de la ville laissa les survivants dans une ville insalubre et misérable.

 
 
Le premier groupe à rendre hommage à Marley.
Les vétérans.
 
 
Succulent déjeuner de poisson avant de retourner au Marley’s museum pour assister au concert du soir. Certains de ses fils sont là ainsi que d’autres membres de la famille. Lorsque nous revenons, cette fois-ci avec un costume digne de faire partie du clan, la foule s’est emparée des lieux. Et là nous sommes plongés dans un autre monde, un monde olfactif et très coloré. Le groupe est excellent, je n’arriverai pas à savoir qui est-ce mais on évoque Jah à maintes reprises. L’ambiance est chaleureuse et bonne enfant. 

 
 
Le premier groupe à rendre hommage à Marley.
Les vétérans.
 
 
Les ¾ sont rastas, des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes. Un petit tour à la Rita Marley fondation et puis s’en vont, trop de monde. Le concert de ce matin, avec ceux qui auraient l’âge de Bob Marley aujourd’hui, m’a beaucoup touché. Ils étaient beaux, élégants, et leurs rides avaient du sens. Demain nous regagnons le bateau et lèverons l’ancre dans la soirée en destination de Santiago de Cuba.

 
 
Les enfants prennent la pose et le look du jour
 
 

 

Les 100 derniers billets du Carnet de bord